Le domaine 2017-04-09T13:43:50+00:00

Le domaine

Le Château Molhière est une très vieille exploitation familiale gérée jusqu’en 2014 par les deux frères vignerons : Patrick et Francis Blancheton. La propriété se situe sur la commune de Duras, sur une surface de 29,50 hectares dont 100% de la production est élaborée en Côtes de Duras.

150 000 bouteilles par an sont commercialisées en 3 gammes de vin :

  • Terroir des Ducs (blanc sec, rosé. rouge et moelleux)
  • Les Maréchaux (rouge uniquement)
  • Cuvée Pierrot (rouge et blanc sec).

Circuits commerciaux 10% exportation, 10% CHR. 40% grossistes distributeurs et 40% particuliers. Les vins sont référencés dans la presse. guides spécialisés. et autres (Guide Hachette. Gault R Millau. Revue des Vins de France. Cuisine et Vins de France Pèlerin Chasseur Francais, etc )

En 2013,création d’un nouveau logo et d’un nouveau visuel pour la gamme Terroir des Ducs.

En 2014 nouveau visuel pour la gamme Les Maréchaux.

L’histoire

Au 16ème siècle, un nommé Lamolhière, venu repeupler le pays ravagé par les guerres, obtient du Duc de Duras une tenure de terre dans la paroisse sur laquelle il plante de la vigne. Historiquement, la famille Lamolhière devient protestante, elle fut arrêtée et envoyée aux galères pour ramer au service du Roi en 1687. La tenure n’ayant plus de tenancier, devient la propriété du Duc de Duras (certifié par une oriflamme sur la carte de Belleyme : cadastre de l’époque). La demeure devint une dépendance de chasse des Ducs de Duras.

En 1950, cette propriété fut acquise par Claude et Christiane Blancheton, parents de Francis et Patrick. Ceux-ci furent les premiers viticulteurs de Duras à mettre leur vin en bouteille.

En 1987, Francis et Patrick s’associent avec leurs parents. Francis est chargé de la commercialisation, Patrick de la partie technique et de la gestion du Domaine.

En 1993, les parents prennent leur retraire. De l’origine à aujourd’hui, l’exploitation passe de 8 à 30 ha. Cette évolution a été motivée par les études spécialisées des deux frères et leur attachement au terroir.

En 2014, Francis à son tour prend sa retraite, il ne reste que Patrick à la tête de l’exploitation.